Sol de Manana (Bolivie)

Sol de Manana et Laguna Colorada – Bolivie août 2004

Nous franchissons un col à 4 640 m pour ensuite redescendre légèrement vers un paysage qui aurait inspiré Salvador Dali, dans des décors saisissants de beauté comme je les aime.

Des paysages qui auraient dit-on, inspiré Salvador Dali. (Photo : André Laurenti)
Des paysages qui auraient dit-on, inspiré Salvador Dali.
(Photo : André Laurenti)
(Photo : André Laurenti)
(Photo : André Laurenti)

Une halte s’impose à présent à « Sol de Manana » (4 760 m) un site géothermique différent « d’El Tatio ». Partout eau et boue en ébullition éclaboussent les parois de petits cratères dans une atmosphère de vapeurs sulfureuses d’œuf pourri. Avant de poursuivre le périple vers de nouvelles découvertes, j’ai quelques minutes devant moi pour arpenter le périmètre actif. Ma seule hantise est de rater une ambiance, un instant fugitif, il y a tant de détails à chercher, à découvrir que j’y passerai bien la journée entière.

Dans les rochers environnants. (Photo : André Laurenti)
Dans les rochers environnants.
(Photo : André Laurenti)
Petit bonjour de la viscache du coin. (Photo : André Laurenti)
Petit bonjour de la viscache du coin.
(Photo : André Laurenti)
Les marmites de Sol de Manana à 4760 m d'altitude. (Photo : André Laurenti)
Les marmites de Sol de Manana à 4760 m d’altitude.
(Photo : André Laurenti)
(Photo : André Laurenti)
(Photo : André Laurenti)
Univers bouillonnant de Sol de Manana. (Photo : André Laurenti)
Univers bouillonnant de Sol de Manana.
(Photo : André Laurenti)
(Photo : André Laurenti)
(Photo : André Laurenti)
Dans une atmosphère d'oeuf pourri, et chauffés par les vapeurs, nous oublions que nous sommes à 4 760 m. (Photo : André Laurenti)
Dans une atmosphère d’œuf pourri, et chauffés par les vapeurs, nous oublions que nous sommes à 4 760 m.
(Photo : André Laurenti)
(Photo : André Laurenti)
(Photo : André Laurenti)

Nous reprenons la piste, nous grimpons un nouveau col à 4 870 m plus haut que notre cher Mont Blanc, il sera le point le plus élevé de la journée avant de descendre vers la magnifique « Laguna Colorada » (4 260 m).
De couleur un peu rougeâtre, les colonies de flamants roses se régalent des micros organismes que contient l’eau. De nombreuses sources chaudes alimentent la « Laguna ».
Nous passerons la nuit à 4 300 m dans un ancien campement de mineur transformé en centre d’accueil pour les voyageurs. Ce soir c’est la pleine lune, elle éclaire les cimes enneigées dans un décors digne de Walt Disney.

Laguna Colorada. (Photo : André Laurenti)
Laguna Colorada.
(Photo : André Laurenti)
Le refuge d'un soir situé sur l'altiplano à 4 260 m. (Photo : André Laurenti)
Le refuge d’un soir situé sur l’altiplano à 4 260 m.
(Photo : André Laurenti)
Après une telle journée, il est appréciable de profiter du confort naturel. (Photo : Martine Hennebuisse)
Après une telle journée, il est appréciable de profiter du confort naturel.
(Photo : Martine Hennebuisse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *